Academie Verts d'Afrique - Communique | African Green Federation

You are here

Academie Verts d'Afrique - Communique

Réunis en Academie Verte à Ouagadougou les 25 et 26 les partis Verts , membres de la Fédération des Verts d' Afrique FEVA ont , Durant les travaux, écouté des rapports des partis du Maroc, du Benin, du Senegal de la Republique Démocratique du Congo, du Mali, du Nigeria, de l'Angola du Niger, du Burkina Faso, du Ghana et du Rwanda

Ayant en outre discuté du Programme de la fédération pour l' exercice 2012-2015, ils ont convenu d'alimenter ce dernier a partir des conclusions retenues des débats politiques qui se sont déroulés le 26 Juin

Neuf ont été traités parmi lesquels;

• Comment un parti Vert peut il être opérationnel dans un pays où la démocratie est toujours un problème

• Le rôle des jeunes Verts dans la lutte contre la pollution

• Comment un parti Vert peut il être opérationnel et sur vivre quand il n'est ni au parlement ni au gouvernement dans son pays

• Quels rôles peuvent jouer les Partis Verts dans la lutte contre les Changements Climatiques

• Comment les media sociaux (twitter, Facebook, blog) et les media traditionnels peuvent-ils aider au renforcement d'un parti Vert dans un état où il existe un déficit démocratique? L'expérience des Révolutions de l'Afrique du Nord

• Comment les partis Verts de la diaspora peuvent-il jouer un rôle positif dans le développement national

• Le rôle des partis Verts d'Afrique dans la préparation du futur congrès des Verts Mondiaux au Sénégal

• Les Jeunes Verts d'Afrique et enfin,

• Comment résoudre la situation d'un pays ou co-existent deux partis Verts

A la suite des échanges, il a été retenu que la perception de la démocratie devait être axée sur la prise en compte du facteur culturel propre chaque pays–

Apte à forger un leadership partageant des valeurs des Verts base sur le respect des règles trouvées sur place et proposant une manière alternative de gestion de la société et des Ressources Naturelles et de promotion d'un développement durable propre

Dans cette optique, le rôle des jeunes dans le combat contre la pollution en général est de développer une attitude écocitoyenne, produire des programmes de formation et de sensibilisation sur les différentes formes de pollution, en particulier le mercure, le cyanure et le plomb

Abordant la question de l'existence et la survie d'un parti Vert dans un état où il n'est ni membre du parlement ou du gouvernement, l'académie a entre autre retenu que seule son appartenance a une alliance avec un parti de l'opposition pourrait lui permettre d'une part de massifier ses structures et d'autres parts accède à des postes de représentation à la fois au niveau des instances locales et des Assemblées Nationales

Dans leur engagement pour la lute contre le changement climatique, il a été indexé le rôle majeur de l'homme sur la nature et la consommation abusive des énergies fossiles par les sociétés industrielles

Un tel mode de production, source d'émission de gaz à effet de serre, impose aux Verts de développer une conduite écologiquement soutenable pouvant l'amener à influer sur les politiques "Energivore" et les actions de déforestation, notamment au niveau des forêts primaires de l'Afrique Equatoriale

A cet effet, les Verts d'Afrique s'érigent contre toute forme de marchandage de la planète et adhère aux politiques de Mécanisme de Développement Propre (MDP) dont la promotion serait un rôle positif que pourrait jouer les partis de la diaspora en faveur d'un développement durable des états africains

Initiant la réflexion sur les rôles que devraient jouer les Verts Africains par rapport à l'organisation du congrès des Verts Mondiaux à Dakar du 27 Mars au 1er Avril 2012

L'académie s'est focalisée sur les objectifs et retombées d'une telle rencontre planétaire offrant l'opportunité de traiter à côté des problèmes environnementaux globaux, des problèmes spécifiques au continent africain que sont entre autre le changement climatique, la désertification, la question minière, la sécurisation foncière, la sécurité alimentaire, la gestion côtière, les pêcheries, les déchets (de toutes les sortes) et une politique égalitaire de l'immigration

Enfin, l'académie s'est penché avec intérêt sur la question de l'organisation de la structuration des jeunes Verts Africains et de la résolution d'un conflit lie à l'existence dans un même pays de deux ou plusieurs partis verts souhaitant devenir membres de la fédération

Pour ce qui est de ces deux derniers points, mandat a été donné aux jeunes Verts de trouver solution eux-mêmes à leur situation et concernant le second il a été retenu seul un parti Vert par pays peut être membre de la Fédération avec une voix délibérative

Face aux procédures de reconnaissance officielles de partis écologistes toujours en cours dans certains pays tel le Rwanda, l'académie sollicite la diligence des officielles en vue d'une solution appropriées

Des facilitations aux régimes promouvant des alternatives politiques démocratiques ont été unanimement approuvées par les participants a l'académie.

Fait Ouagadougou, le 27 Juin 2011

Frank Habineza

President, FEVA