RAPPORT GENERAL DE LA FORMATION ET CONFERENCE INTERNATIONALE DES VERTS D’AFRIQUE AU BURKINA | African Green Federation

You are here

RAPPORT GENERAL DE LA FORMATION ET CONFERENCE INTERNATIONALE DES VERTS D’AFRIQUE AU BURKINA

Conference Internationale
Conference Internationale

Du 13 au 16 août 2015, s’est tenue dans la salle de conférence de RAN Hôtel SOMKETA, à Ouagadougou au Burkina Faso, une conférence internationale des verts d’Afrique et un atelier de formation de la FéPEV-RAO.

Ces  différentes activités visaient les objectifs suivants :

Objectif général : Promouvoir l’écologie politique en Afrique.

Objectifs spécifiques :

  • Ø Faire  mieux connaître l’idéologie des écologistes aux populations ;
  • Ø Créer un cadre d’échanges autour des questions environnementales ;
  • Ø Proposer des solutions adéquates à ces préoccupations ;
  • Ø Outiller les militants pour  mieux défendre les idéaux des écologistes ;
  • Ø Proposer des stratégies pour une campagne électorale efficace des écologistes en Afrique ;
  • Ø Soutenir le Rassemblement Des Ecologistes du Burkina Faso (RDEBF) pour les échéances électorales à venir.

Les travaux de la conférence ont été marqués par les trois temps forts ci-après :

  1. La cérémonie d’ouverture ;
  2. Le déroulement des travaux ;
  3. La cérémonie de clôture. 

 

  1.       I.            DE LA CEREMONIE D’OUVERTURE

L’ouverture des travaux de la conférence est intervenue le jeudi 13 août 2015 à 9 heures 30 minutes sous la présidence effective de Monsieur NISSAO Napo, président de la FéPEV-RAO.

Il avait à ses cotés :

  • Monsieur Mahamadou DANDA, Ancien Premier Ministre du NIGER ;
  • Monsieur Ram OUEDRAOGO, Président du RDEBF ;
  • Madame Rose KONE, du Rassemblement des Verts de Côte d’ivoire (RAVI);
  • Pr Papa Meissa DIENG, du Fédération des Ecologistes du Sénégal (FEDES) et Secrétaire général de la FeVA.

Dans son allocution, le Président Ram OUEDRAOGO a souhaité la bienvenue aux responsables des partis Verts venus des pays frères et les a remerciés pour l’honneur fait à son parti. A sa suite, le Président de la FéPEV-RAO a félicité les uns et les autres pour leurs engagements pour la noble cause écologique avant de déclarer ouverts les travaux.

 

   II.            DU DEROULEMENT DES TRAVAUX

A l’issue de la cérémonie d’ouverture, le programme des travaux fut adopté. Ce programme est  essentiellement composé de communications.

Les premières communications sont relatives à l’atelier de formation, organisé par la FéPEV-RAO et les secondes se rapportent aux activités de la FeVA.

En tout sept (07) communications ont été livrées aux participants sur les thèmes suivants :

-      Thème 1 : Idéologie et programme politique

  • Sous thème1 : Ecologie politique, idéologie et défis;
  • Sous thème 2 : Quelles programmes et stratégies pour des politiques en Afrique ;

-      Point des activités de la FéPEV-RAO et perspectives ;

-      Le fonctionnement et les contraintes de la FéPEV-RAO depuis sa création ;

-      Echanges sur l’organisation des jeunes Verts d’Afrique de l’Ouest ;

-      Thème 2 : Elections et campagnes

  • Sous-thème 1 : Conditions pour une alternative démocratique dans les pays africains : cas du Nigéria ;
  • Sous-thème 2 : Stratégies de campagnes ;

-      Point des activités de la FeVA et perspectives.

II.1. De la communication sur le premier thème : Idéologie et programme politique

Ce premier thème comporte deux sous thèmes animés par le Pr DIENG Pape Meissa.

Le premier sous-thème « Ecologie politique, une idéologie politique et défis » est articulé autour des points suivants :

-      L’écologie politique, une idéologie en quête de sens;

-      L’écologie politique entre conservatisme et modernité.

Abordant le premier point, il a donné une lecture de principales  idéologies :

-   L’idéologie libérale ;

-   Le conservatisme ;

-   Le socialisme ;

-   Les principales idéologies et doctrines politiques contemporaines ;

-   L’écologie politique.

Concernant l’écologie politique, il a précisé qu’il existe deux tendances notamment les conservateurs et les progressistes. Il ressort que l’écologie politique est assez proche du socialisme anti-productiviste.

Le deuxième sous-thème « Quels programmes et stratégies pour des politiques en Afrique » est axé sur essentiellement sur le questionnement suivant : l’écologie politique est-elle irrationnelle ?

II.2. Du point des activités de la FéPEV-RAO

Cette communication a été livrée par Monsieur Oumarou  BOUKARI.

Elle a porté sur les points suivants :

 

  1. 1.     REPERES  HISTORIQUES

 La Rencontre de Bamako du 15 au 17 décembre 2006: elle a regroupé essentiellement des leaders et représentants des partis Verts d’Afrique de l’Ouest à l’invitation de Madame Diallo Fadimata Bintou Touré.

L’échec de la Fédération des Partis Ecologistes  d’Afrique (FPEA): celle-ci a été créée en 1998 à Bissau pour succéder à la Coordination des Verts d’Afrique mise en place à Niamey en 1994. Il faut rappeler que la  totalité  des partis qui la composent viennent de l’Afrique de l’Ouest et  sont essentiellement francophones.

Le Congrès d’Abidjan et la mise en place de la FéPEV-RAO : le Congrès s’est tenu en novembre 2007. Les textes ainsi qu’un programme d’actions furent  adoptés.

Le Congrès  de Ouagadougou : il s’est tenu en juin 2011 à la faveur de la première Académie Verte.  Après deux mandats consécutifs sans congrès, les membres fondateurs ont tenu le 2ème congrès de la FéPEV-RAO pour sortir de la léthargie.

Le Congrès de Niamey : il s’est tenu en octobre 2012. C’est le 1er congrès extraordinaire de la FéPEV-RAO. Il a permis la révision des textes de la fédération, l’admission de nouveaux membres et l’élection d’un nouveau bureau.

  1. 2.     FONCTIONNEMENT

En 2013, Le  Rassemblement pour un Sahel Vert (RSV-NI’IMA), parti Vert du Niger  a reçu un appui pour la mise en place du  Secrétariat Exécutif de la FéPEV-RAO sur une période de six mois.

En 2014. Projet de renforcement des capacités du secrétariat de la FéPEV-RAO.

En 2015. Projet de renforcement des capacités du secrétariat.

Comme en 2014, ce projet va aider à soutenir les activités du Secrétariat en l’amenant à acquérir de nouveaux petits équipements comme un scanner, une imprimante laser,  améliorer le cadre de  travail et payer des indemnités forfaitaires au Secrétaire Exécutif.

Aujourd’hui le Secrétariat est équipé  pour organiser  toutes sortes d’activités notamment, conférences téléphoniques, forum des membres,  groupe mailing-list et assurer les travaux de secrétariat en cas congrès.

  1. 3.     PERSPECTIVES

En termes de perspectives, il a évoqué les points suivants :

  1. Mobilisation financière

-         Cotisations

-         Autres ressources

  1. Assurer la mémoire de la Fédération (documents hard et soft au siège)   
  2. Organiser et renforcer les capacités des jeunes Verts de la fédération (structures des jeunes pour chaque pays membre et formation des jeunes au Togo)
  3. Tenue d’un congrès ordinaire conformément aux statuts et d’une académie verte régionale   à Niamey.
  4. Ouverture d’un compte bancaire de la FéPEV-RAO
  5. Création d’un site web et initier le Secrétaire Général de la fédération aux nouvelles techniques d’information et de communication et à l’outil informatique.
  6. Renforcement des capacités des jeunes et des femmes membres de la FéPEV-RAO.

Togo : dans la maîtrise des concepts  de l’écologie.

Mali : dans l’économie alternative et solidaire (AGR) (femmes écologistes et résolution des conflits), la  création d’un bosquet et la maîtrise de l’idéologie.

Niger : campagne de sensibilisation pour la réhabilitation et la protection de la Ceinture Verte de Niamey; former les membres (étudiants) sur les concepts de l’écologie politique; campagne de sensibilisation sur l’accaparement des terres (sécurité foncière).

Sénégal : Sécurité alimentaire et mouvement écologique des femmes et des jeunes.

Burkina Faso : Renforcement des capacités des jeunes sur l’écologie politique et l’économie alternative et solidaire.

RCI : Renforcement des capacités des femmes à l’écologie politique et la gestion des ordures ménagères.

II.3. Des échanges sur l’organisation des jeunes Verts d’Afrique de l’Ouest

Il s’est agi de prendre en compte la jeunesse dans toutes les activités de la FéPEV-RAO  et de l’organisation d’une conférence au Togo du 11 au 13 septembre 2015. Un groupe de quatre jeunes par pays membre, composé de deux garçons et deux filles, pourront prendre part à cette activité.

En marge des travaux, s’est tenue à huis-clos une conférence des Présidents des partis Verts membres de la FéPEV-RAO à laquelle a pris part le Président de la FeVA. Cette conférence a examiné plusieurs points inscrits à l’ordre du jour notamment, le fonctionnement de la fédération, l’adhésion et cotisation des membres, l’admission de nouveaux membres, la planification des activités, la situation du parti Vert de Guinée et le processus de création d’un parti Vert en Sierra Léone. C’est ainsi que la Conférence des Présidents a admis le Rassemblement des Verts de Côte d’Ivoire sous réserve de l’obtention de son récépissé et l’approbation définitive par le prochain congrès de la FéPEV-RAO. Cette conférence fera l’objet d’un compte rendu.

II.4. De la communication sur le deuxième thème : Elections et campagnes

Le premier sous-thème sur « Conditions pour une alternative démocratique dans les pays africains : Cas du Nigéria » a été animé par Son Excellence Mahamadou DANDA, Ancien Premier Ministre du Niger.

Il a partagé son expérience en tant que Co-leader de la mission d’observation internationale parrainée par le National Democratic Institute (NDI).

 Il a, d’abord, souligné que le Nigéria a véritablement relevé le défi une élection à haut risque. Il a, ensuite, relevé le professionnalisme et la technicité de la Commission Electorale Nigériane tout au long de ces échéances électorales.

C’est ainsi que sa communication s’est structurée autour  des points suivants :

-         Du leadership des élections présidentielles et législatives ;

-         Les mécanismes de prévention et d’atténuation des conflits ;

-         Quels enseignements tirés des élections générales de mars 2015 au Nigéria dans la perspective des élections de 2015-2016 en Afrique ?

 

Le deuxième sous-thème est axé sur le partage d’expériences sur «les Stratégie de campagnes».

Ce sous thème a été essentiellement animé par le Président du RDEBF, monsieur  Ram OUEDRAOGO et le Président du RSV-NI’IMA, monsieur Adamou GARBA.

Il a porté sur les éléments suivants :

-         Forme et contenu programmatique ;

-         Mobilisation des fonds ;

-         Les alliances électorales.

An cours des échanges plusieurs expériences ont été partagées notamment celle des élections américaines, évoquée par le Président HABINEZA et celle des élections  mexicaines,  développée par le Professeur DIENG Pape Meissa et le Président Adamou GARBA.

II.5. Du point des activités de la FeVA et perspectives

 Ce point a été animé principalement par le Président de la FeVA, Dr Frank HABINEZA.

En effet, les activités réalisées sont:

-         Le renforcement  des capacités des membres de la FeVA ;

-         La collecte des déchets ;

-         Le soutien aux pays membres de la FeVA pour leurs activités ;

-         Le renforcement les capacités du siège de la FéPEV-RAO au Niger ;

-         Le 3e congrès des verts mondiaux à Dakar en 2012 ;

-         Le 2e congrès des verts d’Afrique à Dakar en 2012;

-         Le 3e congrès de la FeVA à Madagascar en juin 2014.

-         Le Premier Congrès extraordinaire de la FéPEV-RAO à Niamey en octobre 2012;

-         Etc.

S’agissant des perspectives, le Président a donné la parole à l’assemblée pour faire des propositions d’activités. Ainsi, des activités suivantes ont été proposées :

-         Journée écolo ;

-         Réalisation et diffusion de film sur l’accaparement des terres ;

-         Université d’été des jeunes écolos ;

-         Camps de jeunesse ;

-         Projet de culture du moringa ;

-         Activités d’assainissement des villes ;

-         Programme des Jeunes Leaders Verts d’Afrique ;

-         Formation des formateurs  sur les concepts de l’écologie politique ;

-         Activités axées sur la résolution et la gestion des conflits.

 

En outre, la conférence a fait les recommandations et résolutions suivantes :

1-    Faire une motion sur le suivi des travaux de réalisation du projet de la Grande muraille verte ;

2-    Demander aux autorités du Burkina Faso l’accord de siège, pour une plus grande visibilité de la FeVA ;

3-    Organiser une conférence des jeunes et des femmes au Togo du 11 au 13 septembre 2015 ;

4-    Engagement des partis verts à se soutenir mutuellement pendant les élections.

Enfin, le siège de la FeVA  a été visité par les Présidents des partis Verts d’Afrique.

 

  1. III.            DE LA CEREMONIE DE CLOTURE

La cérémonie de clôture s’est déroulée dans l’ordre suivant:

-         Mot de remerciements ;

-         Lecture du rapport général ;

-         Discours de clôture. 

D’abord, le Président du R.D.E.BF, monsieur Ram OUEDRAOGO a dans son mot de remerciement, remercié tous les participants pour leur disponibilité, leurs engagements et leurs contributions à cette conférence.

Ensuite, le Rapport général de la conférence internationale a été lu et adopté sous réserve de la prise en compte des amendements.

Enfin, le Président de la FeVA, Dr. Frank HABINEZA a  dans son discours  de clôture remercié, tout d’abord, le Rassemblement des Ecologistes du Burkina Faso pour l’accueil et l’organisation de ces activités.

Il a, ensuite, remercié la presse dans son ensemble pour la couverture de l’événement  et son accompagnement permanent.

Pour terminer,  le Président de la FeVA, a souhaité un bon retour aux participants dans leurs foyers respectifs,  tout en exhortant les uns et les autres à s’approprier les résultats des travaux.

Les travaux ont pris fin aux environs de 17H30mn et un cocktail a été servi aux participants    à cette conférence.

 

 

 

                                                                     Fait à Ouagadougou le 16 août 2015.

 

                                                                                           

 

                                                                                                

 

 

 

 

 

Conference Internationale
AttachmentSize
PDF icon Rapport General516.06 KB