You are here

MAROC : REPERE HISTORIQUE DES VERTS D’AFRIQUE / HISTORICAL LANDMARK OF AFRICAN GREENS

Du 15 au 19 novembre 2018, le Centre de Conférence et de vacances  de Bouznika, ville  située à environ 35 km de Rabat (Maroc) a accueilli  d’emblée 3 manifestations écologistes de taille regroupant environ 400 délégués venus de l’Algérie, de la Tunisie, du Mozambique, de l’Ouganda, du Mali, du Burkina Faso, du Niger, de la France, de la Hollande et du Maroc.

Sur le plan régional, les femmes et les jeunes Verts de la fédération des partis Verts d’Afrique du Nord étaient les premiers réunis en conclave autour d’une formation de renforcement des capacités, axée sur les processus électoraux dans les  pays de la région. « Elaboration d’une campagne électorale » était le thème central sur lequel le formateur monsieur Zine-Eddine MJATI membre d’Europe Ecologie les Verts s’était appesanti. Après avoir défini « une campagne électorale » en faisant appel à l’expérience personnel des uns et des autres, Monsieur MJATI et les participants ont longuement échangé sur les différents points de sa communication allant des objectifs à atteindre au bilan de la campagne, un exercice formateur pour les femmes et les jeunes verts présents avec déjà une expérience enrichissante en la matière. Fer de lance des partis Verts, les femmes et les jeunes présents à cette session de formation sont sortis bien outillés pour faire face aux prochaines échéances électorales dans leurs pays respectifs.

Sur le plan national, le premier congrès du parti de la Gauche Verte Marocaine a constitué la seconde activité d’importance qui a regroupé environ 350 délégués venus de toutes les régions du Maroc. Ce congrès placé sous le thème-slogan : « Réconciliation territoriale et équité sociale pour une paix durable au Maroc » a été une réussite totale au regard des résultats obtenus.

Ainsi, les congressistes ont travaillé d’arrache pied, durant deux jours au terme desquels ils ont renouvelé le Bureau Politique du parti  qui compte désormais sur 25 membres, 13 femmes et 12 hommes et procédé au changement du nom du parti qui s’appelle désormais : le parti Vert du Maroc. Une véritable révolution démocratique.

Enfin, la troisième activité a réuni les membres du Conseil Exécutif de la Fédération des Verts d’Afrique. Tenue les 17, 18 et 19 novembre 2018, cette réunion qui est la première réunion face à face du Conseil Exécutif depuis le 4ème Congrès de la fédération tenu en mai 2018 à Ouagadougou, fait entrer BOUZNIKA par la grande porte  dans l’histoire des Verts d’Afrique. En raison de l’importance des décisions et résolutions prises, l’on pourrait désormais parler d’un avant et d’un après BOUZNIKA dans l’histoire des Verts d’Afrique.  A cette occasion le Conseil Exécutif a passé au peigne fin les dernières rencontres importantes notamment avec les partenaires financiers et les Verts mondiaux. Les décisions et résolutions prises sont principalement de nature à donner plus de visibilité à la fédération, à développer ses activités, à  renforcer son image, à accroitre ses relations avec les partenaires, et à se tailler une bonne place au sein du Global Greens.

En marge des travaux, le Parti de la Gauche Verte Marocaine a décerné des témoignages de reconnaissance à des personnalités marocaines et étrangères tel le Président RAM OUEDRAOGO Co-Convener des Verts Mondiaux pour leurs actions en faveur de la préservation de l’environnement.

Enfin, les différentes délégations ont profité de leur séjour au Maroc pour rencontrer des personnalités de la société civile Marocaine œuvrant dans le domaine de l’environnement et visité le MASEN, Société marocaine pour les énergies renouvelables.

Adamou GARBA

 ----------

MOROCCO: HISTORICAL LANDMARK OF AFRICAN GREENS

From November 15th  to 19th , 2018, the Bouznika Conference and Holiday Center, located about 35 km from Rabat (Morocco), welcomed 3 big ecological events  gathering about 400 delegates from Algeria, Tunisia, Mozambique, Uganda, Mali, Burkina Faso,  Niger, France, Holland and Morocco.

At the regional level, the Women and Young Greens members of the Green Parties of North Africa Federation were the first to meet on capacity-building training focused on electoral processes in the countries of the region. "Elaboration of an electoral campaign" was the main topic on which the trainer Mr. Zine-Eddine MJATI member of Europe Ecology the Greens had focused. After having defined "an electoral campaign" by appealing to the personal experience of each other, Mr. MJATI and the participants exchanged at length the various points of his communication ranging from the objectives to be reached in the balance sheet of the campaign, an exercise trainer for women and young greens present with already enriching experience in the field. Spearhead of the Green parties, the women and young people present at this training session have come out well equipped to face the next elections in their respective countries.

On the national level, the first congress of the Left Green party of Morocco was the second major activity that gathered about 350 delegates from all regions of Morocco. This congress under the slogan "Territorial Reconciliation and Social Equity for a Sustainable Peace in Morocco" was a complete success in terms of results achieved.

Thus, the delegates worked tirelessly, during two days at the end of which they renewed the Political board of the party which now counts on 25 members, 13 women and 12 men and proceeded to the change of the name of the party which is now called: the Green Party of Morocco, a true democratic revolution.

Finally, the third activity brought together the members of the Executive Committee of the African Green Federation. Held on November 17th , 18th  and 19th , 2018, this meeting, which is the first face to face meeting of the Executive Committee since the 4th Congress of AGF held in May 2018 in Ouagadougou, brings BOUZNIKA into the grand gate of the history of the African Greens. Because of the importance of the decisions and resolutions taken, one could now speak of a before and after BOUZNIKA in the history of the African Greens. On this occasion, the Executive Committee has combed through the last important meetings, notably with the financial partners and the Global Greens. The decisions and resolutions taken are mainly designed to give the federation more visibility, to develop its activities, to enhance its image, to increase its relations with partners, and to carve out a good place within Global Greens.

On the sidelines of the work, the Left Green Party of Morocco has awarded testimonials of recognition to Moroccan and foreign personalities such as President RAM OUEDRAOGO Co-Convener of the Global Greens for their actions in favor of the preservation of the environment.

Finally, the various delegations took advantage of their stay in Morocco to meet Moroccan civil society figures working in the field of the environment and visited MASEN, Moroccan Society for Renewable Energy.

Adamou GARBA